Comment neutraliser les lectines ?

Partager - Facebook Lien

Vous avez été nombreux à réagir à mon article sur le « paradoxe des plantes » et notamment sur ces fameuses lectines. Peut-être certains ont été découragés par ce que je leur ai révélé. Heureusement, l'être humain est créatif et sait contourner les obstacles.  

Un peu d'histoire

C'est dans les années 1800 que l'on a découvert cette drôle de protéine dans les pois, les grains complets et certains fruits et légumes cités dans mon précédent article. La pire des lectines découverte a été le ricin employé par les services russes pour assassiner les dissidents au régime.

Heureusement que toutes les lectines ne sont pas aussi toxiques. Dans certaines conditions, celles des lentilles, des haricots, des tomates et autres aliments en contenant, sont détruites par une cuisson prolongée. Méfiez-vous de ces techniques vous promettant de maigrir comme par miracle ! Au Japon, en 2006, une nouvelle méthode a été introduite pour maigrir (ou plutôt disparaître) à jamais. Il fallait faire griller pendant trois minutes des haricots blancs secs et crus dans une poêle puis les broyer et les saupoudrer ensuite sur son riz. Résultat : des milliers de personnes sont tombées malades quelques jours après, contractant diarrhées et vomissements suite à un empoisonnement aux lectines !

Rassurez-vous, rien de tel avec les haricots en bocaux ou en boîtes. Ce sont les grains crus qui posent problème car les lectines n'ont pas été transformées. Cela ne vous viendrait pas à l'idée de manger des haricots ou des lentilles crues ! Non ? Pour éliminer la toxicité des lectines, vous devez faire tremper les graines au moins une nuit, personnellement je conseille de les faire pré germer trois jours avant, puis vous les cuirez à la vapeur 20 minutes, pour ensuite vous les ferez bouillir pendant une heure. Plus les haricots ou les lentilles sont cuits, plus vous aurez fait disparaître les lectines. Vous devez pouvoir les écraser facilement à la fourchette. C'est la seule recommandation que je ferais pour cet ustensile, capable de tout détruire, même les lectines. Ce qu'on demande aux haricots, c'est de nous apporter des fibres prébiotiques pour nourrir notre microbiote. Vous trouverez les vitamines dans les autres aliments cuits au Vitaliseur. D'ailleurs, une bonne salade de lentilles est accompagnée d'échalotes, de salades, de câpres, de fines herbes qui vont rehausser leur goût assez fade et l'enrichir d'éléments nutritifs.  

LISTE DES ALIMENTS CONTENANT LES LECTINES LES PLUS TOXIQUES :

- toutes les céréales contenant du gluten (blé, froment, épeautre, petit épeautre, orge, camut) - avoine - riz complet (le riz blanc n'en contient pas), quinoa - maïs (et le pop corn !) - soja - pois chiches, lentilles, fèves et pois en général - cacahuètes, noix de cajou - graines de chia, graines de citrouille, graines de tournesol - pépins de tomates  

Rassurez-vous il y a plein de noix qui ne contiennent pas de lectines et vous pouvez les manger sans problème !

- toutes les noix (de macadamia, de pécan, de grenoble, du brésil, de coco) - noisettes, amandes (sans la peau) - pignons de pin - pistaches - châtaigne - graines de chanvre, graines de lin - manioc - sésame - psyllium Et la bonne nouvelle, on peut manger du chocolat !  


Si je vous conseille dans un premier temps d'éliminer tous les aliments contenant des lectines, ceci afin de retrouver une flore intestinale physiologique dite en eubiose. Vous pourrez ensuite, dans un deuxième temps, les réintroduire petit à petit car elles constituent une source importante de prébiotiques protégeant notre muqueuse intestinale de nombreuses maladies et nous permettant de perdre du poids. D'un côté donc, si elles sont mal utilisées (crues ou insuffisamment cuites) les lectines peuvent être toxiques mais d'un autre côté, bien cuites, elles représentent une arme contre les cancers du colon. En petite quantité elles peuvent donc être protectrices de votre santé. Méfiez-vous néanmoins des lectines contenues dans les cacahouètes grillées. Les arachides sont des légumineuses et donc devraient être soumises au même traitement que les haricots.

C'est peut-être la raison pour laquelle il y a tant d'allergiques aux arachides ! On a pu détecter la lectine dans le sang de la plupart des gens après leur consommation, il en est de même pour les tomates consommées avec les pépins et la peau.   Tant que des études ne seront pas faites et publiées, vous voyez bien qu'on peut dire le pour et son contraire. C'est pourquoi je vous invite à faire l'expérience par vous-même pendant quelques semaines et de réintroduire en petites quantités les aliments contenant des lectines et d’observer dans les trois jours les réactions éventuelles. Peut-être cela va-t-il rééduquer votre intestin en diversifiant votre microbiote et en le renforçant. C'est ce que j'ai observé pour ma part. Et vous ? Faites le moi savoir.   

Marion Kaplan

www.intestin-carrefour-de-mon-destin.fr   

6 / 02 / 2019

Sur le même sujet
--