Le casse-tête de l’eau

Elle n’en a pas fini de nous en faire voir, cette petite molécule sans qui la vie n’existerait pas. Tantôt gazeuse, tantôt solide comme de la pierre, tantôt liquide, tantôt lourde, elle n’arrête pas de se transformer, de s’immiscer dans les moindres recoins de la matière et surtout de capter les informations du monde ! Oui ! L’eau a une mémoire ! Oui, l’eau peut jouer avec votre esprit et revêtir des formes qui feraient pâlir les plus grands artistes (voir les travaux d’Emoto).

Elle nous habite, elle nous hydrate, elle nous nourrit, elle nous rafraîchit, elle nous nettoie, elle nous purifie, elle nous donne la vie : respectons-la !

À l’échelle de notre planète nous vivons avec la même eau depuis des millions d’années. Nous sommes en circuit fermé. Notre folie industrielle est en train de sévèrement la contaminer.

Pour le commun des mortels, c’est très difficile d’évaluer la qualité d’une eau. Si elle nous semble transparente et qu’elle n’a pas trop le goût de chlore, beaucoup d’entre vous diront qu’elle est bonne à consommer. Pourtant il y a de nombreux critères à évaluer pour déterminer la qualité d’une eau de boisson.

Cette préoccupation est liée à notre vie moderne. Avant l’ère industrielle et toutes les pollutions que cela a engendrées, chacun avait son puits ou les plus chanceux leurs sources, et ne se préoccupait pas de la qualité de leur eau. Elle était naturelle, et du moment qu’elle courait et qu’elle n’était pas stagnante, ses propriétés hydratantes et reminéralisantes étaient naturelles. Aujourd’hui, nous devons utiliser des technologies pointues pour retrouver une eau pure.

bébé qui boit

Quels sont ces critères de qualité ?

  1. une eau doit être pure
  2. une eau doit avoir un pH situé entre 6. 5 et 7.2, Pas plus
  3. une eau doit être peu minéralisée (inférieur à 300 mg par litre)
  4. elle doit être desoxydée après élimination au moins de tout oxydant comme le chlore
  5. une eau devrait avoir un taux de bicarbonate supérieur à celui des sulfates et des phosphates

La pureté

boire de l’eau pure devient aujourd’hui un vrai casse-tête. Que ce soit l’eau du robinet ou les eaux en bouteille, l’eau est souvent contaminée de résidus de médicaments, d’hormones, de pesticides agricoles, de chlore , des aldéhydes toxiques et de l’antimoine, quand ce ne sont pas des perturbateurs endocriniens comme le bisphénol, pourtant interdit mais qui continue pourtant à être dans de nombreux emballages.

Que faire ?

Si vous avez les moyens, l’idéal serait de filtrer par osmose inverse votre eau. Mais ce n’est pas suffisant car le principe de l’osmose inverse acidifient trop l’eau et on a donc un pH trop bas. De plus sa structure cristalline et son énergie ont disparu. Heureusement certains appareils ont corrigé ce problème en mettant des dispositifs qui reminéralisent l’eau et lui redonne une structure vivante à travers des vortex.

Le pH

Il s’agit de la mesure de l’acidité de l’eau. Si vous buvez une eau trop alcaline, c’est-à-dire trop basique, ce qui est le contraire d’une forte acidité, vous contrariez à terme le potentiel de digestion de votre estomac qui se réalise en milieu très acide et du même coup vous perturberez votre pancréas. Cela ne peut qu’entraver votre digestion car les bactéries du putréfaction risquent de prendre le dessus sur celles de la fermentation.

Vous savez que l’équilibre de votre microbiote est indispensable ! Vous devez entretenir une flore de fermentation riche en bifidum et en Colibacilles car c’est cette flore qui répare les muqueuses de votre intestin, qui produit de nombreuses vitamines comme les vitamines B et K et aussi elle qui module votre réponse immunitaire vis-à-vis des aliments eux-mêmes.

La règle est donc de boire plutôt une eau acide (valeur entre pH 6. 5 et 7) mais son pH ne doit pas être inférieur à 6 si vous devez boire une eau trop basique, c’est-à-dire supérieur à 7. 5 les cures ne devraient pas durer plus de 8 à 10 jours.

eau de source

La teneur en minéraux ou salinité

il s’agit de la teneur en minéraux, dont l’essentiel est constitué par la présence de magnésium et de calcium souvent indiqués sur l’étiquette. Les travaux de Marcel violet qui a écrit dans les années 70 un livre : « le secret des patriarches », avait observé que l’eau prise à la source n’avait pas le même effet que la même eau embouteillée. Il parlait d’ondes biologiques. D’ailleurs, n’avez-vous pas remarqué, si vous habitez à la campagne, que les animaux adorent boire l’eau des flaques d’eau suite à une bonne averse et boudaient l’eau de leurs mangeoires ?

Les eaux thermales, sont beaucoup plus puissantes lorsqu’elles sont bues aux griffons qu’en bouteille. Pourquoi ? C’est que dans leur milieu naturel elles sont vivantes, ont la capacité de polariser la lumière et sont chargées d’électrons.

Nous n’allons pas tous vivre à côté une station thermale et ne pouvons pas vérifier si les sources sont contaminées. Donc nous devrons nous contenter des eaux en bouteille, ou bien filtrées avec des bons systèmes.

Elle doit être désoxydée, c’est-à-dire réduite

l’eau du robinet est oxydée par le chlore pour désinfecter des bactéries présentes dans les réseaux parfois en trop grande quantité. On peut utiliser l’ozone pour les piscines, le peroxyde d’hydrogène etc. qui luttent contre les germes de l’eau.

Seulement, boire une eau oxydée à long terme nous oxyde. Qui dit oxydation dit vieillissement prématuré à chaque verre absorbé. Je vous conseille donc d’éviter de boire tout au long de l’année des eaux oxydées. Boire un verre par-ci par-là ce n’est pas grave mais en aucun cas cela doit être votre eau de consommation courante.

La filtration par osmose inverse élimine les molécules oxydantes résiduelles présentes dans l’eau du robinet. C’est un atout majeur.

Le phénomène d’oxydation de l’eau n’est absolument pas envisagé par les médias ni par les scientifiques. Pourtant, l’eau est un aliment essentiel à notre survie. Boire ou manger des aliments oxydés quotidiennement entraîne à long terme les maladies dues à l’oxydation et au vieillissement comme les cancers, les problèmes cardio-vasculaires, les infections froides à bactéries et virus, les AVC etc. Pourquoi nos politiques n’informent-ils pas les populations que l’eau d’adduction est vraiment oxydée par le chlore et que l’on pourrait facilement modifier cet état de fait par des filtrations intelligentes ?

eau minérale naturelle

La teneur en bicarbonates

Les bicarbonates de calcium et de magnésium constituent une arme antiacide. Les bicarbonates sont les piliers du système tampon du sang, ensemble de processus qui fixent la valeur du pH du sang autour d’une valeur constante de 7. 35.

Vous avez dû entendre parler des aliments acidifiants et alcalinisants : il en est de même pour l’eau.

Sachez que les bicarbonates de l’eau ont le pouvoir de neutraliser les acides des aliments et même l’acide lactique du muscle dont le rein doit se charger. C’est la raison pour laquelle les eaux riches en bicarbonates comme l’eau de Vichy, l’eau de Perrier et l’eau de Quezac peuvent être salutaires. Mais attention à ne pas en consommer tout le temps du fait de leur trop grande teneur en minéraux.

Vous remarquerez que ces eaux qui luttent efficacement contre les acides du corps, ont elle-même un pH acide puisque l’eau de Vichy à un pH de 6, 6 par exemple. On comprend donc que pour lutter contre les acides, c’est bien le taux de bicarbonates qui est important et non pas le pH.

Maintenant que vous en savez plus sur l’eau il y a un autre casse-tête, celui de la quantité d’eau à boire. Vous savez bien que cela dépendra de votre activité physique, de  la chaleur qu’il fait, de l’environnement dans lequel vous êtes, mais n’oubliez pas de boire. Il vaut mieux boire plusieurs verres d’eau par jour qu’une grande quantité tout d’un coup. Le mieux est de boire quand on a soif. Il y a des gens qui n’ont jamais soif, surtout en vieillissant. N’attendez pas de faire une colique néphrétique pour boire ! Si vous mangez beaucoup de légumes verts qui contiennent beaucoup d’eau, vous aurez peut-être moins envie de boire. Il y a le problème particulier des personnes en surpoids qui ont souvent un problème de vidange de l’estomac. Si elles remplissent trop leur estomac d’eau, elles entretiennent leur flore vinaigrée et rentrent dans un cercle vicieux (je l’ai expliqué dans un autre article). Mais ça, c’est un changement complet d’alimentation, de mode de vie, et il vaut mieux consulter.

Enfin, l’eau n’est pas qu’un amas de molécules H2O au sens organisation, c’est en fait un véritable cristal liquide en perpétuel remaniement qui peut avoir un rythme très élevé de 10 puissances 12 fois par seconde. Ce réseau incroyable est porteur d’informations. Jacques Benveniste a fait de longues études sur ce phénomène…

Si l’eau a contenu des polluants, leur mémoire reste gravée dans sa structure et seule l’osmose inverse peut éliminer et effacer cette mémoire résiduelle. Mais il faut la réinformer, et il existe certaines céramiques qui proviennent du sol compacté ou de roche, tels que ceux que l’on rencontre à la source. Il existe des céramiques EM sur le marché qui ont le pouvoir de régénérer cette eau.

L’eau redevient alors relativement pure et porteuse d’informations originelles. Essayez de la faire passer dans un vortex ce qui va la magnétiser naturellement et la restructurer physiquement.

Buvez de cette eau, hydratez-vous, éliminez et trinquez à votre santé !

 

Marion Kaplan

Entretien avec Hervé Jaceneck, docteur vétérinaire directeur de la société Cytobiotech

Il organise régulièrement des formations sur l’eau.

Carnet de santé

  • Recevez notre gazette santé chaque semaine

  • Pub Vitaliseur
  • Carnet de santé

  • Recevez notre gazette santé chaque semaine

  • 95 degres
  • 95° votre référence santé ! Tagliatelles de courgettes

  • Pub Vitaliseur
  • FacebookTwitterTumblrPinterest GooglePlusInstagram
  • Carnet de santé

  • Recevez notre gazette santé chaque semaine

  • Pub Vitaliseur
  • Carnet de santé

  • Recevez notre gazette santé chaque semaine

  • Pub Vitaliseur
  • Je partage cette information avec mes amis