La clé d’un ventre plat

La clé d’un ventre plat

A force de compter les calories pour perdre du poids et de traquer le gras à tout va, on mange de plus en plus de sucre raffiné. Quel est le problème ?

 

A chaque fois que l’on mange un repas contenant des glucides (c’est à dire à tous les repas), notre taux de sucre sanguin augmente. Pour que ce sucre soit bien utilisé par toutes les cellules du corps et ne stagne pas dans le sang, le pancréas entre en jeu en sécrétant de l’insuline. Cette hormone va justement faciliter la pénétration du glucose dans les cellules. On dit qu’elle a un effet « hypoglycémiant ».

En consommant trop de sucre, on augmente massivement notre taux de sucre dans le sang, et donc la sécrétion d’insuline. C’est ainsi que peu à peu, le diabète gagne du terrain : le pancréas produit de plus en plus d’insuline inefficace, et le sang contient de plus en plus de sucre.

 

L’autre problème du sucre, c’est qu’il nous fait fermenter. Sur ce sujet, le Dr Bruno Donatini, gastroentérologue, hépatologue, cancérologue et immunologue, a effectué de nombreux travaux à la pointe de la nutrition. Ce que ce brillant scientifique explique, c’est que l’excès de bactéries intestinales conduit à un excès de fermentation, et donc à la production de graisse atour des organes et à une inflammation du foie. C’est ainsi qu’apparaît le syndrome métabolique (surpoids associé au cholestérol, à l’hypertension au diabète). Et ces bactéries se nourrissent … de sucre, précisément ! Alors, en ingérant du sucre, on active ce cycle délétère qui fait de l’intestin une véritable passoire.
Plutôt que de manger un peu moins de gâteaux (gluten), de pain blanc (gluten), ou encore de produits laitiers (lactose) et de fruits (fructose), mieux vaut se baser sur l’indice glycémique (IG) des aliments, et choisir ceux qui présentent un IG bas.

CALCUL DE L’INDICE GLYCEMIQUE

 

Pour calculer l’IG d’un aliment, on mesure la hausse du taux de glycémie dans le sang dans les 90 minutes qui suivent la consommation de cet aliment. L’indice glycémique est compris entre 1 et 100, 100 étant la valeur de référence correspondant au glucose.

Indice glycémique élevé : supérieur à 70, l’aliment augmente beaucoup la glycémie
Indice glycémique modéré : 55 à 70
Indice glycémique bas : inférieur à 55, l’aliment augmente faiblement la glycémie.

Pour mieux appréhender la quantité de sucre que vous ingérez chaque jour, sachez que tous les aliments raffinés (pain blanc, pâtes blanches, riz blanc, sucre blanc …), les céréales transformées du petit-déjeuner (corn flakes …), les pommes de terre sous toutes leurs formes, mais aussi les galettes de riz soufflé et certains fruits, ont un IG élevé. Certains fruits ont un IG modéré à faible, et les légumes, légumineuses et oléagineux ont un IG bas.

 

 

Source : Je mange sans gluten Marion Kaplan et Audrey Etner aux éditions Eyrolles

 

Je partage cette information avec mes amis

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Dans la même catégorie