12 astuces pour utiliser au mieux votre Vitaliseur

12 astuces pour utiliser au mieux votre Vitaliseur

Vous avez fait l’acquisition du Vitaliseur de Marion mais vous vous posez encore quelques questions…

Comment préparer une soupe ? Quelle quantité d’eau mettre dans la cuve ? Peut-on tout cuire en même temps ? Ou encore, comment faire briller votre Vitaliseur ?

Toutes ces questions trouveront leurs réponses dans cet article ! Et n’oubliez pas, si vous avez encore des interrogations, ou simplement des bons conseils à nous faire partager, envoyez-les nous à suggestions@vitaliseur.fr

 

« En quel matériau est conçu le Vitaliseur ? »

Le Vitaliseur est en acier inoxydable 18/10 (18% de chrome et 10% de nickel).

L’inox 18/10 est inerte et sans revêtement. Il est donc inoffensif en contact avec les aliments : il ne modifie ni le goût, ni l’aspect, ni l’odeur des aliments. Ce matériau de qualité́ vous assure une parfaite tenue dans le temps. Certaines personnes l’ont depuis plus de 30 ans !

« Comment laver mon Vitaliseur ? »

Votre Vitaliseur se nettoie très facilement ! A la main avec un simple liquide vaisselle ou directement dans la machine à laver.

Pour le faire briller pour les grandes occasions, prenez de la pierre d’argile blanche ou du bicarbonate de soude avec vinaigre blanc. Et si votre eau est calcaire, mettez un demi citron dans l’eau de la cuve pendant la cuisson pour éviter que cela tâche votre Vitaliseur.

« Quelle est la quantité d’eau à utiliser ?  »

Un tiers d’eau voire un  quart peut suffire si on a peu de choses à cuire. Mais si vous devez cuire des aliments plus conséquents comme des artichauts ou un poulet, il est préférable de remplir à moitié d’eau la cuve du Vitaliseur. Au début, mettez plutôt un tiers d’eau pour ne pas risquer de bruler votre Vitaliseur par mégarde.

« Peut-on cuire de la viande ? »

Vous pouvez cuire toutes sortes de viandes. Par exemple, un poulet entier fermier sera parfaitement tendre en 30-35 min (contre 1h15 à 1h30 au four !). La côte de bœuf est très tendre, c’est étonnant et délicieux, je vous conseille de faire le test. Veillez à respecter les temps de cuisson car les protéines cuisent très vite dans le Vitaliseur. Il vaut mieux moins cuire que trop !

« Peut-on cuire du poisson ? »

Vous pouvez cuire tous les poissons, ils seront d’autant plus tendres qu’avec une autre cuisson !

Certains poissons font mousser l’eau de la cuve ; ne vous inquiétez pas, c’est un phénomène normal.  Un poisson qui vient d’être pêché ne mousse pas ; seuls  les poissons moins frais pêchés dans des chalutiers (cabillaud, colin …) peuvent faire mousser l’eau de la cuve. Quelques gouttes d’huile dans l’eau de cuisson contribuent à atténuer ce phénomène.

« Comment fonctionne la soupière ? »

La soupière est un accessoire adapté uniquement au Vitaliseur grand modèle.

La soupière est un récipient  à fond plein qu’on met à la place du tamis (entre la cuve et le couvercle). La soupière permet une cuisson au bain marie des aliments.

Mettez comme d’habitude de l’eau dans la cuve et placez la soupière au dessus. Pour cuire des céréales, c’est le même principe que dans une casserole : versez un volume de riz et deux volumes d’eau dans la soupière et laissez cuire. Le temps de cuisson sera un peu plus long qu’avec une cuisson classique. L’eau de la cuve peut mijoter et non bouillir, vous pouvez donc baisser le feu. Petit conseil : ne salez qu’après cuisson.

La soupière vous permettra également de garder au chaud, de faire des bouillons ou des sauces.

« Je n’achète que des légumes bio … Le Vitaliseur est-il tout de même utile comme les légumes que j’achète ne contiennent pas de pesticides ? »

Il est bien-sûr très important d’acheter des légumes bio ou issus d’une agriculture raisonnée pour limiter l’impact des pesticides.

De plus, un légume bio n’est jamais dépourvu à 100% de pesticides, car ceux-ci sont transportés par les vents et les pluies d’un champ à l’autre. Le Vitaliseur permet l’élimination des graisses et pesticides de surface dans l’eau de la cuve, donc l’idéal reste tout de même de consommer des aliments de bonne qualité. Attention, ne jamais consommer l’eau de cuisson qui a servi à cuire à la vapeur des légumes même bio !

« Je n’ai pas de soupière … Comment se prépare une soupe ?  »

Dans un premier temps, pré-cuisez les légumes pour votre soupe sur le tamis à la vapeur. Une fois la cuisson terminée, versez vos légumes dans un récipient puis ajoutez de l’eau de source chaude. A l’aide d’un bâton mixeur (ou d’un mixeur), mixez  votre soupe directement dans le récipient et régalez-vous !

« Peut-on cuisiner dans la partie basse du Vitaliseur si on décide de cuisiner autrement qu’à la vapeur, pour faire un ragout par exemple ? »

Le Vitaliseur est uniquement destiné pour la cuisine à la vapeur douce, afin d’éviter toutes réactions de Maillard, étant des réactions chimiques que l’on peut observer lors de la cuisson d’un aliment. Cependant, vous utiliser la cuve comme une marmite normale pour faire vos bouillons de mijotage tels que le pot au feu, la poule au pot …

« Doit-on mettre de l’eau minérale ou osmosée dans la cuve ? »

C’est inutile puisque la vapeur est toujours de l’eau distillée, donc pure (d’où l’inutilité de mettre du sel ou des aromates dans l’eau de la cuve).

« Une fois que l’eau bout, peut-on baisser le feu ? »

Oui, mais veillez tout de même à maintenir une ébullition pour qu’il y ait toujours une belle densité de vapeur.

« Est-ce que je peux faire cuire en même temps plusieurs aliments ? »

Oui, je vous le conseille ! Grâce au couvercle en forme de dôme, l’eau de condensation ne retombe pas sur les aliments ce qui évite de les délaver, de perdre le goût, la couleur et les principaux vitamines et minéraux. Ainsi, les goûts ne se mélangent pas et vous pouvez cuire un poisson ou une viande avec des légumes sans que le goût de ceux-ci ne se mélangent !

Je partage cette information avec mes amis

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Dans la même catégorie